. Autrice - illustratrice jeunesse
. Tournefeuille - Haute-Garonne (31)


lundi 26 mars 2012

Toulouse infos : Les Trophées de l’Eau récompensent les artistes

Toulouse infos consacre un article aux trophées de l'eau, et dirige son projecteur vers notre travail.

 Les Trophées de l’Eau récompensent les artistes


La cérémonie des Trophées de l’eau, organisée tous les 2 ans, fête sa 5e édition et la remise des prix se déroulait la semaine passée. Organisé par l’Agence d’Eau Adour-Garonne, le concours Soif de Crea a récompensé la création artistique des candidats axée sur la résolution adoptée par l’ONU atour de l’eau.

Le concours Soif de Crea a été mis en place par l’Agence d’Eau Adour-Garonne afin de sensibiliser le grand public sur les problématiques de l’eau.  « Nous avons essayé de d’attirer l’attention du public à travers la création artistique », explique Valérie Bayche, directrice de communication de l’Agence d’Eau. « Une œuvre d’art peut tout résumer » rajoute-t-elle. S’inspirant de la résolution « l’accès à l’eau est un droit fondamental de l’humanité » adoptée par l’ONU, les candidats devaient faire preuve d’imagination en réalisant une œuvre artistique. Le jury était composé de 7 artistes, chacun spécialiste dans les différentes catégories du concours : photo, vidéo, slam, objet, bande dessinée, graffiti et conte pour enfants. Les lauréats des Trophées de l’eau ont été récompensés par un chèque de 2500€ afin de leur permettre de financer leurs prochains projets.

« Savoir sensibiliser par un autre langage »
La lauréate dans la catégorie « conte pour enfants », Céline Monchoux, vient de Tournefeuille. Elle nous confie que c’était un projet commun avec ses enfants, et que les principales idées du récit venaient d’eux. « J’ai appris l’existence du concours par un article dans un journal, et j’ai voulu partager la création de cette œuvre avec mes enfants, Estelle, Chris et Hugo », précise-t-elle. Ce conte s’intitule « pourquoi la Terre est bleue ? » et décrit un monde où toute l’eau serait détenue par une seule personne et qu’un jeune garçon, Noe, réussit à la répandre sur toute la planète. Cette œuvre sera bientôt publiée.


Charles Monnet

On le trouve ici :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire